HANNY WEISSMÜLLER, PRÉSIDENTE DE LA LPV

nny Weissmüller & Hansruedi Schürch

Petite révolution dans le monde des mécaniciens suisses. Hanny Weissmüller est en effet la première femme à devenir présidente du personnel de locomotives au sein du Syndicat du personnel des transports (SEV). La Valaisanne de 47 ans, suc-cède à Hans-Ruedi Schürch. Bilingue, Hanny Weissmüller pourra porter les reven-dications de l’ensemble des mécaniciens et en particulier celles des femmes, qui ne représentent que 4% environ des effectifs de mécaniciens dans la branche.

L’élection de Hanny Weissmüller ouvre des perspectives pour aménager les conditions de travail aux réalités des femmes : «Les femmes sont encore en première ligne au sein des foyers. Les horaires de travail doivent être améliorés afin de mieux favoriser la conciliation entre vie privée et vie professionnelle. Cela sera bénéfique aussi pour les collègues mas-culins. En améliorant la conciliation entre vie professionnelle et vie privée pour tout le monde, on rend le métier plus attractif. C’est donc un moyen de lutter contre la pénurie de mécaniciens dont les départs à la retraite ont mal été préparés.» Un autre thème est à l’ordre du jour de son engagement : «Pour rendre la profession plus attractive, il est aussi impératif de revoir les salaires à la hausse. Notre syndicat s’engage pleinement dans ce dossier.»
Pour Giorgio Tuti, président du Syndicat du personnel des transports (SEV) et des chemi-nots européen, cette élection tombe à pic. « Avec Hanny Weissmüller nous avons non seulement une femme à la tête d’un de nos corps de métiers les mieux organisés, mais aussi une personne qui saura défendre les intérêts de ses collègues grâce à sa personnali-té. Elle a aussi exercé d’autres métiers auparavant. Elle dispose donc d’un bagage profes-sionnel très solide et varié. »

Ecrire un commentaire